Jardin

Vaste jardin paysager, arboré, fleuri. Parterres, verger, tonnelle, gazon, pré. Le pré borde l’Aisne sur une trentaine de mètres. Le terrain fait 5000 m2.

 

Printemps. Les hirondelles rasent les feuillages sous l’orme. Dans les peupliers se cache le rossignol qui enchante le rivage. Le martin pêcheur fait un vol de reconnaissance sur les eaux de l’Aisne. On entend le butor qui bourdonne au loin, du côté de l’étang. On peut y observer la rousserole, le balbuzard pêcheur, et tant d’espèces qui habitent les abords des étangs.

Été. Les nuits claires sont dominées par un ciel étoilé, des ombres magiques se dessinent sous les arbres éclairés par la lune. On entend la chouette du côté d’une grange et le hibou des marais vers le bois. Le jour c’est l’empire de la tourterelle des bois, le milan noir, la buse variable, la buse bondrée, la pie grièche, le héron cendrée, plus rare: la cigogne noire, la huppe…

Automne. C’est la saison de migration des grues. Elles passent par centaines au dessus de la maison matin et soir, en poussant leur cri caractéristique, qui fend l’air frais et silencieux de l’automne. Vers les prés de l’autre côté du pont on peut observer les chevreuils, ils sont sauvages, ne se laissent observer que par le randonneur discret et avisé.

Hiver. Le matin, les bancs de brumes se déroulent sur les prés. Une colonie de grues hiverne sur place et se rend matin vers l’étang, vers la forêt le soir. Le renard vagabonde le long d’une clôture.camping-nature-04-128

Nature et environ